Richard BULL

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Richard BULL

Message par Route Numéro 7 le Sam 8 Fév - 21:32

Le comédien américain Richard BULL est décédé le lundi 3 février 2014 à l'âge de 89 ans.

Si ce nom n'évoque pas grand chose comme ça a priori, en revanche l'énoncé de celui de son personnage qui l'a rendu autant qu'il a rendu célèbre auprès de fans multi-générationnels l'associe à la mythique série La petite maison dans la prairie.

De 1974 à 1983, Richard BULL sera le sympathique Nels OLESON, figure emblématique de Walnut Grove. Marié à Harriet, la mégère de l'ouest avec laquelle il tient l'unique magasin du village, Nels garde toujours un œil sur le bocal à bonbons en prévision d'une razzia de ses insupportables enfants Willy et surtout Nellie, parfaite copie en modèle réduit de sa mère, qui lui leur donne toujours raison contre leur pauvre père.

Comme souvent, le succès et la qualité d'une série, qui ne vont pas toujours de pair, tiennent aussi au soin apporté à son adaptation à l'import. La France a eu un casting de choix bien ancré dans son époque. Pour mémoire, c'est René RENOT, décédé en 2011 (remplacé occasionnellement par Jacques Chevalier) qui double Richard  BULL.

Sa carrière s'étend sur une soixantaine d'années, entre théâtre, télévision et cinéma aux côtés de Clint Eastwood (L'homme des hautes plaines), Steve Mc Queen (L'affaire Thomas Crown)...

Chez nous, La petite maison dans la prairie fait ses débuts sur TF1 en 1978 qui grâce aux multiples rediffusions n'ira jamais jusqu'à sa conclusion. En 1987, la nouvelle-née M6 rachète les droits et finit en quelques mois ce que sa concurrente avait réussi à ne pas faire en 9 ans en reprenant dès son premier jour de lancement la programmation de la série exactement là où TF1 l'avait abandonnée. Depuis, cette chronique de fermiers pionniers du XIXe siècle défendant les valeurs de la famille, du travail, de la solidarité, de la tolérance, de la prééminence de l'être humain sur la cupidité, du repentir à l'église en bretelle et bottes pour les hommes et chapeaux-bonnets à capuches et robes-balai à poussière pour leurs épouses avant le pique-nique dominical, fait la tournée de toutes les chaînes du groupe, amenant à elle de nouveaux adeptes comme la religion qu'elle professe. Un peu trop.

Richard BULL vivait au Motion Picture and TV home, un complexe résidentiel en Californie dédié aux professionnels et aux gloires retirés du monde hollywoodien. Il avait pour voisine Katherine MacGregor, sa chère et tendre Harriet OLESON que Nels aimait en dépit de tout.


Ce n'est pas un adieu, En étant présent depuis bientôt 40 ans derrière votre comptoir sur les écrans du monde entier, la télévision nous interdit de vous oublier. A bientôt.

Le terrain sur lequel a été bâti le Motion Picture and TV home était recouvert d'orangeraies et de noyers. Et comment dit-on "plantation de noyers" en anglais ?

Vous le saviez : walnut grove.




Richard BULL et Alison ARNGRIM (Nellie OLESON) en 2011.



Dernière édition par Route Numéro 7 le Dim 9 Fév - 10:00, édité 1 fois
avatar
Route Numéro 7
Tam
Tam


Revenir en haut Aller en bas

Re: Richard BULL

Message par GénériKids le Dim 9 Fév - 8:20

Belle rétrospective RN7 !
J'ai également appris la nouvelle en début de semaine, si ma mémoire est bonne. C'est vrai que ce personnage était attachant et drôle surtout quand il mouchait sa terrible femme Hariett ^^


avatar
GénériKids
Porky
Porky


http://www.generikids.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Richard BULL

Message par bangahome le Mar 11 Fév - 9:37

Jolie rétrospective effectivement, merci RN7
Peu de séries auront été autant multi-diffusée que celle-ci...


"Life is but a dream... "
Mangathèque
avatar
bangahome
Maya
Maya


Revenir en haut Aller en bas

Re: Richard BULL

Message par Route Numéro 7 le Dim 2 Mar - 23:05

Voici une photo de René RENOT dans l'une de ses rares apparitions à la télévision, en l'occurrence dans le rôle d'un gardien de prison dans la 2ème partie du téléfilm "Au Bon Beurre" réalisé par Edouard MOLINARO adapté du roman de Jean DUTOURD où l'histoire d'un couple de crémiers - les POISSONNARD interprétés par Roger HANIN et Andréa FERREOL - qui se livrent au marché noir pendant l'Occupation.

C'est aussi dans cette même seconde partie qu'apparaît un autre grand comédien, Francis LAX (voir le post qui lui est consacré).


avatar
Route Numéro 7
Tam
Tam


Revenir en haut Aller en bas

Re: Richard BULL

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum